Oust

Canton d'Oust



ND de Vic -
Le Castéra

La commune actuelle est le fruit du rattachement de la commune de Vic au chef-lieu de canton dans les années 70.

Oust vers 1750
Cliquez sur l'image pour plus de détails

Extrait de la carte de Cassini n°40 (Ax les Thermes)

Toponymie
Plusieurs explications ont été données au sujet du toponyme Oust:
-LIZOP le rapproche d'un "radical pyrénéo-aquitain "UST".
-Pour d'autres, Oust, comme Ustou, viendrait du Celte et signifierait brasier.
-Le "GUIDE BLEU MIDI-PYRENEES" propose le latin "AUGUSTA" comme origine du terme actuel.
LIZOP considère Vic d'Oust comme le chef-lieu d'un Pagus gallo-romain du Haut-Salat.
En l'absence de sources épigraphiques qui pourraient apporter une réponse certaine, nul crédit ne peut être accordé à ces hypothèses.

Retour au Haut de page

L'église de Vic
La tradition et la littérature locale font remonter Vic d'Oust à l'Antiquité romaine ; d'après d'ASSIER, l'église Notre-Dame de Vic daterait du VIIème siècle. En fait, l'édifice actuel date plutôt du XIIè siècle.
Pour faire de Vic un site antique, on s'est appuyé sur le toponyme Vic mais aussi sur les réemplois qui se trouvent à l'intérieur de l'édifice:

colonnettes en réemploi

 

colonnettes

 

chapiteau (VIe siècle)

-Deux colonnettes encadrent une petite fenêtre très étroite, haut perchée dans le mur sud. Leurs fûts ont été recouvert d'un enduit blanchâtre visant à rappeler le marbre, comme les piédestaux et les deux petits chapiteaux. Les chapiteaux sont romans (XIème siècle sans doute).
-Un gros chapiteau de type corinthien a été découvert en 1960 parmi des gravats au fond de l'église romane. Selon J. BOUBE, comme les autres, le chapiteau de Vic d'Oust daterait du milieu du VIème siècle.

Le sondage archéologique que j'ai réalisé dans l'église en octobre et novembre 1994 a révélé l'existence d'une fondation d'un bâtiment antérieur à l'église romane
Mais l'existence d'un site antique à Vic n'est pas encore démontrée
. On sait, en outre que la création de vici s'est poursuivie après l'Antiquité dans tout le Haut Moyen-Age ; le village de Vic d'Oust ferait-il partie de ces créations tardives? La présence du chapiteau d'influence byzantine incite à penser que le site existait déjà au tout début du Haut Moyen-Age. Il convient tout de même de rester très prudent.
L'emplacement de l'église actuelle a déjà été utilisé comme nécropole chrétienne avant la construction de la fondation découverte. Cela permettrait d'accorder un certain crédit à la tradition locale selon laquelle, depuis très longtemps, les habitants de toutes les vallées environnantes étaient enterrés autour de l'église de Vic. Un squelette, daté du Xème siècle par la méthode du Carbone 14, et dont la tombe a été coupée lors de la construction fournit un élément de chronologie absolue.

Retour au Haut de page

Le Castéra
Il est situé en face de Vic, sur le monticule qui borde la nouvelle D 3.Une tradition tenace a toujours considéré le CASTERA comme un oppidum. Nous sommes en fait en présence d'un motte médiévale (une butte large de 13 m, longue de 26, dominant de 10 m le fossé plus ou moins circulaire qui l'entoure).

 

 

Le Castéra (motte)

Le petit pont "romain" qui permettait le passage au pied de l'"oppidum" a été démoli il y a quelques années. Son antiquité est désormais fortement remise en cause.

Informations complémentaires
LA FORGE et LA FORGE VIEILLE:
les toponymes sont indiqués sur les matrices du cadastre napoléonien; les forges ont aujourd'hui disparu mais sont mentionnées au XVIIIème sur la carte de CASSINI, mais aussi en 1786 par de DIETRICH.

 

 

Retour à la liste des communes

Retour au Haut de page

Accueil

 


statistiques